À la découverte du BBQ coréen

Apprenez-en plus sur la cuisine coréenne, ses saveurs et ses techniques. 

BBQ coréen
par foodlavie 25 janv. 2019

Le barbecue coréen est de plus en plus à la mode. On compte d’ailleurs de plus en plus de restaurants où cette cuisine riche en parfums devient le prétexte par excellence pour se rassembler et prendre une bouchée en toute simplicité. Exploration de cette tendance gastronomique par Marie-Sophie L’Heureux.

Plusieurs ingrédients de base entrent dans la composition de la gastronomie coréenne. Parmi ceux-ci, on compte notamment le tofu, les oeufs, le boeuf, les fruits de mer, le riz, les fèves rouges, les algues, l’ail, le sésame, le soya, le gochujang et évidemment, le kimchi. Et tous ces ingrédients ne constituent qu’une infime partie des aliments couramment utilisés dans la cuisine coréenne, une cuisine saine, très complète et savoureuse.

Le gril coréen n’est à vrai dire pas tout à fait un barbecue au sens où on l’entend en général. Sans grille et donc sans flamme directe, il est constitué d’un grand élément chauffant et circulaire, encastré à même la table et alimenté au gaz, situé juste en dessous. Sa popularité est déjà grande en Corée du Sud, mais on commence de plus en plus à s’y intéresser ailleurs, puisqu’il s’agit d’une méthode de cuisson permettant d’obtenir de délicieux résultats avec un recours minime au gras.

BBQ coréen

Recette de bulgogi de poulet grillé épicé de Mi Kyum Kim

Il est possible de griller différents mets (crevettes, poulet, boeuf) au barbecue coréen, mais il est important de retenir que peu importe la viande utilisée, celle-ci doit avant tout être tranchée finement. Les Coréens, comme beaucoup d’autres nationalités asiatiques, n’apprêtent pas la viande à la manière des Américains. Exit le gros steak lancé sur la grille! Le bulgogi de boeuf ou de poulet se déguste plutôt en tranches fines qui ont préalablement mariné dans une sauce à base de vinaigre et de sauce soya. Et ils sont servis avec une pléiade d’accompagnements : algues marinées, fèves de soya, kimchis, ail, piments forts, pommes de terre, sauce piquante, radis blanc et chop suey.

BBQ coréen

Recette le kalbi de Steven Raichlen

Pour déguster le bulgogi, on dépose quelques tranches de viande marinée au pourtour de l’élément chauffant. La viande se met aussitôt à grésiller et les arômes envoûtants de la marinade chatouillent alors agréablement les narines. Géné­ralement, on retrouve au centre du barbecue un petit réceptacle dans lequel les Coréens ont coutume de déposer les fines tranches d’ail émincé pour les laisser griller. Quand la viande est prête, on la dépose dans... une feuille de laitue iceberg!

On y ajoute ensuite quelques tranches d’ail rôti et différentes garnitures au goût, un trait de sauce piquante, puis on roule la feuille de laitue sur elle-­même et on déguste ainsi, comme un « burrito coréen ». Et si on a la chance d’en trouver, on peut aussi accompagner ce délicieux mets de soju, un alcool coréen (20 %) fait à base de riz ou de bambou. C’est un peu la vodka des Coréens. Et selon Zhang Xi, propriétaire du Bulgogi House à Montréal, tout le monde fraternise plus facilement autour d’une bouteille de soju!

BBQ coréen

Recette de cocktail le Cosmocorée de Zeste

Bien entendu, pas besoin d’avoir un barbecue coréen typique à la maison pour savou­rer les délices de ce pays d’Asie. On peut facilement adapter les recettes coréennes au barbecue traditionnel. D’ailleurs, les recettes que nous vous proposons dans ce dossier s’apprêtent plutôt bien sur le gril.


→ Inscrivez-vous aux infolettres foodlavie pour recevoir recettes, vidéos et conseils d'experts.

Commentaires

(0)

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!