La tendance du kombucha ne s'épuise pas et la bonne nouvelle, c'est qu'il est possible d'économiser bien des dollars en le préparant soi-même. En bonus, vous consommez une boisson santé contenant des probiotiques et des antioxydants, comme l'ont révélé des études. Il est aussi reconnu pour ses vertus antimicrobiennes.

PUBLICITÉ
  • Durée totale : 1 sem 5 j
  • Repos 12 j
  • Ingrédients
    • Première fermentation
    • 3 à 4 poches de thé ou 3 à 6 c. à soupe de feuilles de thé noir, vert ou aromatisé
    • 250 ml (1 tasse) de sucre de canne
    • 1 L (4 tasses) d'eau bouillante
    • 2,5 L (8 1/2 tasses) d'eau de source
    • 1 SCOBY (voir TOUT SUR LE SCOBY, plus bas)
    • 500 ml (2 tasses) de kombucha nature
    • Arômes au choix (2e fermentation)
    • Agrumes
    • Bâtons de cannelle
    • Petits fruits
    • Canneberges
    • Camomille
    • Équipement
    • 1 grand bocal en verre (avec ou sans robinet) de 4 litres. (Le robinet permet de vider le liquide à mesure et de recommencer la production.)
    • 1 tissu en coton et un élastique pour couvrir le bocal.
    • Des bouteilles à fermeture hermétique (pour l’étape de la gazéification)
    • équipement facultatif
    • 1 thermomètre
    • 1 entonnoir
    • 1 petit tamis pour filtrer le liquide avant de le boire

Magasiner cette recette

Acheter maintenant ces ingrédients

Acheter chez metro
Bon à savoir !

*Conserver 500 ml de kombucha pour les préparations subséquentes.

 

TOUT SUR LE SCOBY

La confection du kombucha implique une base de culture. Il s’agit d’une culture symbiotique de levures et de bactéries (CSDLB), ou Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast en anglais (SCOBY). Il est aussi désigné sous le nom de mère (dans le même sens que mère vinaigre). Mais l’usage en français comme en anglais veut qu’on le nomme le plus souvent de son surnom anglais, scoby. Comment en obtenir ? De quelqu’un qui fait son kombucha ou encore en vente en ligne ou dans les commerces d’aliments naturels, dont les épiceries Avril.

  • Préparation
    1. Laver tout le matériel à l’eau très chaude. Bien se laver les mains et retirer ses bagues le cas échéant.

    2. Amener l’eau à ébullition puis la verser dans un grand bol. Y infuser le thé durant 5 à 10 minutes.

    3. Retirer le thé et ajouter le sucre. Remuer jusqu’à ce que ce dernier soit dissous.

    4. Ajouter l’eau fraîche. Laisser le liquide refroidir jusqu’à sous les 28°C. Il doit atteindre la température ambiante.

    5. Verser dans le bocal en verre (de 4 litres), y ajouter la base de kombucha et déposer le SCOBY sur le dessus.

    6. Couvrir le bocal à l’aide d’un tissu retenu par un élastique.

    7. Ranger le bocal de 7 à 10 jours dans un endroit sombre, à température ambiante (une chambre froide ou le fond d’un garde-manger est idéal).

    8. Transférer le liquide dans des bouteilles en verre. Il peut être consommé tel quel (après avoir été refroidi) ou faire l’objet, si désiré, d’une 2e fermentation, qui permettra d’ajouter une saveur et une agréable gazéification. Noter que le SCOBY se conserve dans le bocal avec une petite quantité de base (environ 500 ml) à température ambiante pour la prochaine recette.

    9. Pour la deuxième fermentation, toujours à température ambiante, on procède avec le kombucha dans les bouteilles mêmes. On y ajoute le jus, les fruits ou les herbes de son choix (si l’on utilise du jus, il est recommandé d’opter pour un ratio de 90% de kombucha et 10% de jus).

    10. Réserver 1 ou 2 jours à température ambiante. Lorsque les bulles sont formées, conserver au frigo pour stopper le processus.

Commentaires

(0)

À voir également

="tileComponent" v-for="(item, index) in items" v-if="index <= 19" :key="`${item.id}_${index}`" :item="item" :index="index" :imageRatios="ratioSuffix" type="slider" @clickAction="tileClickEvent" />

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!