Une raclette pour le déjeuner!

Inspirez-vous des trucs de nos experts pour réinventer le brunch familial! 

Une raclette pour le déjeuner!
par foodlavie 26 oct 2018

Faire un déjeuner ou un brunch en utilisant un four à raclette comporte bien des avantages : récupérer les restants d’un souper de raclette, varier la tradition du brunch, partager un repas convivial en famille le matin, etc. Pour vous donner de nouvelles idées ou encore vous initier à cette pratique, le chef et expert du brunch Mathieu Groussard, le fromager-marchand Yannick Achim ainsi que le fromager Jean Morin vous donnent leurs meilleurs conseils afin de faire de ce moment un bonheur familial partagé!

À cuisiner sur la plaque

Dans l’optique de récupérer les restants d’une raclette d’un précédent souper, vous pouvez faire cuire les viandes (jambon, charcuteries, saucisses) sur la plaque à cuisson, ainsi que les pommes de terre qui se marient parfaitement au repas du brunch. « Enroulez des pommes de terre grelots de bacon et de jambon et faites griller le tout sur la plaque! Comme le bacon évacue un peu de son gras lorsqu’il est chauffé, toute la bouchée sera bien dorée et cela évitera qu’un des aliments ne colle à la plaque », indique Mathieu Groussard.

Maximisez l’utilisation de la plaque en y faisant cuire des crêpes épaisses ou même des pains dorés. Vous pouvez préparer plusieurs portions à la fois et ainsi satisfaire tous les estomacs autour de la table!


À FAIRE AVEC LES ENFANTS

Rendez le moment du brunch encore plus ludique en utilisant une vieille bouteille souple propre (bouteille de ketchup ou de vinaigrette vide) afin de faire couler le mélange à crêpes sur la plaque avec plus de précision. Il sera plus facile de créer des formes amusantes comme un bonhomme sourire, un coeur, une étoile, un sapin de Noël, etc. Plaisir garanti avec les enfants!


À cuisiner dans les coupelles  

Une raclette pour le déjeuner!

 

Utilisez vos coupelles afin de créer des mini-portions de déjeuner aux saveurs de votre choix. Que vous soyez plus sucré ou salé, les possibilités sont infinies pour vous permettre de concocter votre déjeuner parfait. Voici ce que vous recommande le chef Mathieu Groussard : « Faites griller des morceaux de banane sur la plaque, puis ajoutez-les dans la coupelle et garnissez de sucre, pour favoriser la caramélisation, de guimauves et de morceaux de chocolat, pour un côté plus gourmand! Faites chauffer quelques minutes dans la coupelle, puis étalez cette préparation sur une crêpe épaisse préalablement cuite sur la plaque et dégustez! »

Afin de satisfaire votre côté salé, l’expert du brunch vous suggère aussi de garnir vos croissants frais d’un mélange de fromage fondu, de jambon en cubes et de lardons. « C’est quelque chose qu’on fait souvent en Europe et qui s’apprête merveilleusement bien dans un déjeuner raclette! ».

Petites omelettes pour le déjeuner

Faites place aux restants de fromage pour créer des petites omelettes simples et savoureuses dans les coupelles. Oeufs légèrement battus, fromage coupé en cubes, tomates, sel et poivre suffisent selon Mathieu Groussard pour créer un mélange à omelette qui plaira assurément à vos convives. Le temps de cuisson varie de 3 à 5 minutes selon le type d’omelette que vous préférez. Baveuses ou bien cuites? À vous de choisir!

Pour la nature des fromages à utiliser dans une omelette, il n’y a aucune limite selon le Yannick Achim. Faites des essais avec vos fromages favoris. Afin d’avoir un peu plus de diversité sur la table, le fromager-marchand vous suggère de varier les types de lait : « Essayez une omelette aux fines herbes garnie de fromage au lait de chèvre, ou encore une omelette au fromage de lait de brebis! Tous les accords sont possibles! »

Le fromager Jean Morin vous recommande d’ajouter quelques copeaux du fromage Louis D’Or dans vos omelettes. Garnissez le mélange de fines herbes et de quelques champignons afin que le fromage se marie à merveille aux autres ingrédients!

En accompagnement

Une raclette pour le déjeuner!

Recette de bol smoothie plein sud de Zeste

Puisque la raclette est un repas relativement gras et gourmand, prévoyez quelques accompagnements frais et simples qui vous permettront de souffler un peu avant votre prochaine bouchée. Pensez aux smoothies dans un bol, aux confitures de fruits faites maison, au yogourt garni de granola et de petits fruits, etc. De plus, les jus et les fruits frais trouveront certainement une place de choix sur la table familiale.


À voir également :


Parlons fromage!

Utiliser un fromage à raclette pour le déjeuner, c’est oui ou non? Le fromager-marchand Yannick Achim n’y voit aucune objection : « Si on fait référence aux raclettes européennes, oui, ces fromages peuvent parfois paraître trop fort et très goûteux. Toutefois, les fromages à raclette produits au Québec sont moins puissants et donc, plus polyvalents. Il n’y a aucune raison de s’en priver au déjeuner! L’avantage de ce type de fromage, c’est qu’il fond bien, ce qui en fait l’allié idéal pour un repas cuisiné sur le four à raclette. » L’expert foodlavie vous propose tout de même quelques alternatives comme les fromages à pâte semi-ferme (aussi appelés pâtes pressées non-cuites) comme le Baluchon, le Victor et Berthold ou encore le Lune de miel.


À VOIR ÉGALEMENT : 8 conseils pour un plateau de fromage réussi


Pour sa part, le fromager Jean Morin vous suggère d’utiliser le fromage la Religieuse : « Une fois fondu, ce fromage relève n’importe quel plat comme vos pommes de terre, par exemple. Il fond bien et est vraiment un fromage de prédilection pour toutes les raclettes, surtout au déjeuner! » L’expert suggère aussi un fromage triple crème, comme le Laliberté, afin de venir ajouter une onctuosité à vos pommes de terre, un peu comme le ferait une noix de beurre. Tout en finesse, on dénote des goûts de champignon et de noisette dans ce fromage fin et délicat.

Si vous souhaitez varier sur les couleurs, essayez le Douanier, ce fromage doux et cendré qui fond merveilleusement bien sur une tranche de pain grillée. Yannick Achim rappelle toutefois qu’il vaut mieux éviter les fromages à pâte molle, car plus ils sont chauffés, plus le gras risque de s’en libérer et de créer du liquide au fond de vos coupelles. « Pour tous les fromages, le secret, c’est de ne pas les cuire trop longtemps et respecter le temps de fonte. »


LE TRUC DU FROMAGER

Envie d’intégrer du fromage cheddar au menu de votre raclette déjeuner? Yannick Achim vous suggère de faire griller des quartiers de pomme et de laisser fondre quelques morceaux de cheddar sur le dessus. Un accompagnement divin pour votre déjeuner en famille!


Et les fromages aromatisés?

Yannick Achim vous suggère de ne pas utiliser de fromages aromatisés et de miser d’abord et avant tout sur la qualité du produit. Si vous voulez obtenir un résultat sucré et gourmand, ajoutez vous-même une touche de miel ou de sirop d’érable dans votre assiette ou directement sur le fromage à cuire. Deux produits de qualité valent mieux qu’un produit de moins bonne qualité!


→ Inscrivez-vous aux infolettres foodlavie pour recevoir recettes, vidéos et conseils d'experts.

Commentaires

(0)

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!