Marrons frais, ces délices sucrés à savourer

Aliment de saison : découvrez comment cuisiner ce délicieux fruit méconnu.

Marrons frais, ces délices sucrés à savourer
par Zeste Mis à jour le 6 déc. 2018

Les marrons évoquent invariablement ces petits kiosques de rue qui pullulent dans les villes françaises, où on les vend grillés durant les mois d’hiver. Mais il existe une multitude de façons de savourer ce fruit délicieux. Notre aliment vedette vous étonnera par sa polyvalence et par son caractère, autant en desserts qu’en plats salés. Découvrez les secrets du marron, cet aliment méconnu et voyez comment le cuisiner avec nos recettes.

Marron ou châtaigne?

Le marron, tout comme la châtaigne, est le fruit du châtaigner. Dans les deux cas, il est enveloppé d’une écorce verte et piquante. La différence? Si on ne trouve qu’une seule amande, il s’agit alors d’un marron. Si le fruit est cloisonné, on parle d’une châtaigne. Les deux fruits sont utilisés en cuisine, mais le goût du marron est plus fin, plus doux et plus sucré. On le priorise donc dans la confection de desserts, de sucreries et de mets fins.

Dans votre frigo

On remarque l’apparition du marron frais en épicerie de septembre à février. Choisissez des fruits lourds dont l’écorce est bien brillante. Pour vous assurer de leur fraîcheur, plongez les marrons dans l’eau, puis éliminez ceux qui flottent. Vous pourrez conserver vos fruits, toujours dans leur écorce, une semaine à température ambiante ou de trois à quatre semaines au réfrigérateur. Cuit, le marron se congèle également très bien.

Autrement, il est possible de trouver, hors-saison, des marrons en conserve ou emballés sous vide et prêts à l’utilisation. De quoi se régaler à l’année, simplement!

Dans votre assiette

Pour des marrons chauds, il suffit de pratiquer quelques incisions dans la coquille avant de les mettre sur le gril ou au four (20 minutes, à 200°C). Refroidis, l’écorce sera plus facile à détacher. Dégustez en salade, en potage ou avec du gibier, de la volaille ou du poisson. Vous pouvez également les plonger dans l’eau bouillante pendant trois minutes. Épluchez-les alors qu’ils sont encore chauds. Terminez la cuisson dans l’eau bouillante salée pour une vingtaine de minutes. Une fois en purée, vous pourrez utiliser les marrons pour aromatiser vos plats, tels que les glaçages à gâteaux, les tartes, les farces et plus encore.    

Pour votre santé 

Le marron est originaire de l’Asie. Reconnu pour être une source élevée en protéines, il a longtemps remplacé la céréale. On donne d’ailleurs le surnom d’« arbre à pain » au châtaigner. Bien que très caloriques, les marrons sont très nutritifs et consistants. Fibres, acide folique, potassium, cuivre, vitamines C et B6 ne sont que quelques-unes des composantes de ce fruit rassasiant.

Commentaires

(0)

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!