De la jungle à la table au Bélize

Évasion gourmande au coeur du Bélize : découvrez les Mayas et leurs spécialités culinaires

De la jungle à la table au Bélize
PUBLICITÉ
par foodlavie 18 déc. 2018

Tout de vert vêtu, le Bélize se situe sur la côte est de l'Amérique centrale qui s'ouvre sur la mer des Caraïbes à l'est et sur une jungle dense à l'ouest. Reconnu pour son impressionnante barrière de corail et sa vie marine riche, le Bélize est un véritable paradis pour les amoureux de la table. Faites vos valises et embarquez avec Catherine Lefebvre pour découvrir toute la richesse du Bélize.

PUBLICITÉ

L’image m’avait frappée quand j’en avais entendu parler. Il y avait, quelque part au Bélize, une chef canadienne qui officiait aux fourneaux d’une petite auberge perdue dans la jungle et qui utilisait les produits des alentours pour s’approvisionner. Il n’en fallait pas plus pour que l’épicurienne et la voyageuse en moi ait envie de prendre son sac à dos pour s’y rendre...


Des endroits à découvrir au Bélize :


 

Le lodge Belcampo est situé à Punta Gorda, non loin de la frontière guatémaltèque. La petite oasis est pourvue d’une douzaine de chambres juchées sur une colline garnie d’une forêt luxuriante. Chaque chambre spacieuse est en fait une petite maison entourée d’arbres et munie d’une véranda pour profiter pleinement de la trame sonore de la nature bélizienne. C’est au milieu de ce décor magique que je rencontre l’objet de ma fascination, Mara Jernigan. Ex-présidente de Slow Food Canada, elle a aussi été chef à la ferme Fairburn sur l’île de Vancouver pendant 16 ans, où elle cuisinait, enseignait et cultivait. Bref, l’agriculture et la cuisine, elle connaît. Arrivée au lodge il y a maintenant deux ans, elle agit à la fois comme directrice culinaire et gérante. « Il y avait beaucoup de changements à apporter, raconte Mara Jernigan. Je voulais faire en sorte que le lodge ne soit pas seulement un hôtel, mais bien un environnement où l’agriculture durable peut rimer parfaitement avec rentabilité, tout en offrant de délicieux plaisirs pour les convives. Quand j’ai accepté le poste, je me suis dit que j’allais rester au moins cinq ans, pour bien mettre en place ce que j’avais en tête pour Belcampo. »

De la jungle à la table au Bélize

 

Tout en bas de la colline, on peut constater le fruit de son travail... On y trouve un immense jardin d’où pratiquement tous les fruits et légumes cuisinés proviennent. Il y a aussi une porcherie, un poulailler au grand air pour les poules à chair et un autre pour les poules pondeuses. Les jardiniers développent aussi la production de café, cacao et canne à sucre, afin de devenir autosuffisants dans les prochaines années. «J’applique la philosophie Slow Food à tous les projets dans lesquels je m’implique, soit d’opter pour une alimentation bonne, propre et juste », explique-t-elle.

Son rêve rimait aussi avec saveurs. La carte du Belcampo est alléchante de l’aube au crépuscule. Évidemment, avec des aliments aussi frais, les plats sont particulièrement savoureux, comme ce petit-déjeuner composé de légumes du jardin sautés et garnis d’œufs pochés, le tout servi avec un ketchup maison et tortillas de maïs fraîches ou encore cette salade de papaye verte et «cohune», ce cœur de palmier délicat à la texture soyeuse à souhait. On reconnaît des plats béliziens qu’on aurait pu déguster au Mexique ou ailleurs dans les Caraïbes, comme les fameux tacos, l’incontournable duo de rice and beans et les salsas bien relevées.


Vous aimerez aussi cuisiner : les délices de la gastronomie antillaise


Si le menu du Belcampo met l’eau à la bouche rien n'empêche, comme je l'ai fait, de profiter du séjour pour aller casser la croûte à Punta Gorda en empruntant un des vélos mis à la disposition des vacanciers. Car tous les mercredis et vendredis, la petite municipalité accueille un marché public rassemblant plus de 40 villages environnants... Une richesse agricole qui ne demande qu’à être apprivoisée ! Juste à côté du marché se trouve même une boutique de chocolat; c’est le royaume du cacao ne l’oublions pas ! On y trouve d’exquises confections chocolatées et on peut même assister en direct au processus complet de production de chocolat.

Pouding au chocolat épicé

Cuisinez la recette de pouding au chocolat épicé de Mara Jernigan

De retour à Belcampo, c’est justement l’heure d’apprendre à faire leur succulent pouding au chocolat maya épicé. Un petit plaisir dont je me délecte pratiquement tous les soirs sur la terrasse de la salle à manger, où l’air est bon, chaud et enveloppant.


→ Inscrivez-vous aux infolettres foodlavie pour recevoir recettes, vidéos et conseils d'experts

À lire aussi

="tileComponent" v-for="(item, index) in items" v-if="index <= 19" :key="`${item.id}_${index}`" :item="item" :index="index" :imageRatios="ratioSuffix" type="slider" @clickAction="tileClickEvent" />

Commentaires

(0)

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!