Pour l'amour du safran

Partez à la découverte du safran québécois avec l'entreprise Pur Safran!

Pour l’amour du safran
par Zeste Mis à jour le 15 oct. 2018

À Notre-Dame-de-Montauban, cette municipalité de la Mauricie magnifiée par ses paysages montagneux, on retrouve Pur Safran, la première safranière en Amérique du Nord, fondée par Nathalie Denault. 

Il faut attendre les mois d’octobre et de novembre pour contempler les terres fleuries du domaine Pur Safran. « Ce projet, c’est une grande histoire d’amour, explique Nathalie Denault. C’est par amour, et parce qu’il savait que j’adorais cette épice, que mon conjoint a acheté une première terre à Saint-Elie-de-Caxton pour y planter du safran. Et en 2012, nous avons décidé de nous lancer corps et âme dans cette aventure. »

Les années ont passées et en 2015, 50 000 bulbes de safran ont été transplantés - sur les nouvelles terres de Pur Safran - espérés à devenir Crocus, une fleur violette qui fait naître en son cœur trois précieux pistils. Ce sont ces trois stigmates rougeâtres qui donnent, une fois séchés, le safran.

À CUISINER : Darnes de courge musquée confites au safran

On les imagine pousser sous le soleil ardent de l'Espagne ou dans les lointaines contrées du Moyen-Orient, mais les crocus ont besoin de froid, sinon celui des montagnes, celui des terres nordiques. Le couple de producteurs a longtemps cherché la terre parfaite pour y planter leur épice, et c’est à Notre-Dame-de-Montauban qu’ils l’ont aujourd’hui trouvée.

La grande récolte

Chaque automne, au mois d’octobre, le couple se lance dans la récolte manuelle des pistils des 50 000 crocus qui poussent patiemment dans leurs champs. Le couple encourage aussi tous ceux qui en ressentent l’envie de se lancer dans cette production. Il donne d’ailleurs des ateliers.

« Aujourd’hui, 100 % du safran consommé au Québec est importé, dit Nathalie Denault. Nous en consommons environ 60 kilos chaque année, je ne répondrai jamais totalement à la demande! Nous avons espoir que bientôt le Québec pourra consommer un produit local et de qualité irréprochable ».

À VOIR ÉGALEMENT : Des recettes savoureuses au safran

Et cette épice en vaut la chandelle. « Outre ses indéniables qualités culinaires, le safran a de multiples bienfaits reconnus : anticancéreux, antidépressif, euphorisant, et même aphrodisiaque, affirme la productrice. Et on en utilise qu’un tout petit peu à chaque fois : 1 gramme de safran sec aromatise et parfume délicieusement le contenu d’environ 80 assiettes ». Pur Safran offre d’ailleurs aux consommateurs la possibilité de goûter dans sa boutique à toute une gamme de douceurs dans lesquelles le safran vient rehausser le goût des aliments.

Commentaires

(0)

Devenez expert foodlavie

Chef, sommelier, nutritionniste, pâtissier, traiteur... vous possédez une expertise culinaire? Pour partager vos recettes, conseils et histoires, rejoignez notre communauté d’experts!

Inscrivez-vous maintenant!